Ieu maitot !!!!

La question lingüistica dau divendres : traucar e trauchar | Març 29, 2013

Quand dise a mon pitit « balha-me la man, nos vam traucar la rua », ai totjorn un dobte. Sabe que los dos mots existen : traucar e trauchar. Mas loquau utilizas-tu, te, char lector ?

Advertisements

Mandat dins ieu,lenga

1 comentari »

  1. Adiu lo Maime !
    en voila une question qu’elle est bonne pour nos spécialistes de l’occitan limousin comme Y. Lavalade ou J.F. Vignaud…

    Moi qui ne suis pas linguiste, je vais te dire ce que j’en pense spontanément, mais ça n’aura pas la valeur d’une réponse donnée par les deux monsieurs sus-mentionnés.

    Pour commencer, je dis personnellement trauchar. Je ne connais pas de différence de sens entre traucar (ou trucar) et trauchar, mais mon amour du chuintement limousin me pousse naturellement à utiliser le deuxième. Je pense à priori que c’est surtout une différence géographique de leur emploi et que les deux mots cohabitent dans notre belle région. Je dirais, en un mot, qu’il y a des endroits en Limousin où l’on dit traucar, d’autres où l’on dit trucar, et d’autres ou l’on dit trauchar… Et je pense (encore a priori, de ce que j’ai pu entendre depuis des années autour de moi) que traucar est majoritaire dans l’aire dialectale limousine.

    Ceci étant dit, pour traverser la rue, je dis plutôt traversar. Pour moi, traucar/trauchar exprime l’idée de far un trauc, donc de percer, de traverser un obstacle (plus ou moins solide). Ainsi la riviera traucha lo prat, et la rue traucha las maisons, las abitacions. De même que pour moi parfois l’eparnhada (o esclar) traucha la covertura (o teulada) e l’esbolha. Et le picatau (ou pichatau) traucha l’abre. Autre exemple : Lo pitit anheu traucha la gorça per se’n nar dins lo prat vesin.

    Moi, dans mon idée, je ne « trauche » pas la rue, puisque je marche dessus. Je ne la transperce pas. Par contre, ça ne me gênera pas de dire que je trauche le ruisseau (si je mets les pieds dans l’eau, sinon je dirai que je « saute » le ruisseau).

    Voila ce que je peux en dire, sachant bien que ces nuances sont toutes personnelles et que je ne sais pas d’où je les tiens, simplement de mon usage personnel et certainement donc de ce que j’ai pu entendre dans la famille et autour de moi.

    Comentari per Tourtouéroux — Abriu 4, 2013 @ 4:15 del tantòst


Laissar una responsa

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Cambiar )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Cambiar )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Cambiar )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Cambiar )

Connecting to %s

%d bloggers like this: